Club Anglais, cercle de jeux à Paris : fermé pour blanchiment

Club Anglais, cercle de jeux à Paris : fermé pour blanchiment

Alors que 8 des 10 cercles de jeux parisiens avaient déjà été contraints de fermer leurs portes, voilà que pareille mésaventure arrive à l’un des deux survivants.

En effet, le cercle de jeux Club Anglais a été perquisitionné la semaine passée dans le cadre d’une enquête pour travail dissimulé et blanchiment d’argent en bande organisée. Plusieurs dizaines de millions d’euros auraient été détournés…

Le 20 février dernier, ceux qui vivent dans le Boulevard des Capucines, dans le 9ème arrondissement de Paris, ont pu assister à une scène qui n’a été malheureusement que trop fréquente au cours des dernières années : une descente de police dans un cercle de jeux parisien.

En effet, les enquêteurs du Service Central des Courses et des Jeux (SCCJ) ont investi les locaux du cercle de jeux Club Anglais après que plusieurs témoignages aient laissé entendre l’existence de pratiques illégales.

Club Anglais, cercle de jeux à Paris : fermé pour blanchiment.

Cercle de jeux le Club Anglais : blanchiment de dizaines de millions d’euros

Un ancien surveillant de tables de jeux aurait ainsi admis devant la police que le cercle de jeux Club Anglais rétribuait largement son personnel en cash alors que les cadres piochaient régulièrement dans la caisse des montants importants.

En 2014, près de 500 000 € en liquide auraient ainsi été partagés entre les salariés et les cadres afin de servir de compléments de revenus pour 2015 puisque les évolutions législatives rendaient plus complexes ce type de pratiques. 

Face à de telles affirmations, une perquisition au cercle de jeux Club Anglais s’imposait et les enquêteurs n’ont semble-t-il pas été déçus de leur visite. Dans les quelques 400 m2 de locaux du cercle de jeux Club Anglais, ils ont découvert plus de 5 millions d’euros en coupures de 10 et 20 €.

Réparti dans des coffres et dans des boîtes en carton, cet argent vient assurément confirmer les témoignages préalablement recueillis par les autorités.

La consultation du solde en banque du cercle de jeux Club Anglais affichait quant à lui 3 millions d’euros, plutôt pas mal pour une association à but non lucratif.

Dans la foulée des perquisitions menées au cercle de jeux Club Anglais, de nombreuses interpellations ont eu lieu et cinq hommes sont soupçonnés d’être les « banquiers » de ce cercle de jeux très apprécié des amateurs de poker de la capitale.

Il s’agit majoritairement de personnes de plus de 80 ans qui étaient rétribuées pour leurs services par les cadres du cercle de jeux Club Anglais. Au cours de leurs auditions, ces suspects en auraient dit davantage sur le fonctionnement du cercle de jeux Club Anglais et auraient entre autres confirmé l’existence d’un double salaire.

La rétribution versée à la fin du mois s’accompagnait d’une enveloppe remise de main à main et ce deuxième salaire oscillait entre 400 et 2000 € selon le rôle occupé au sein de la structure. Ces pratiques auraient toutefois grandement diminué après l’entrée en vigueur de la loi imposant aux banquiers de déclarer leurs revenus soit en 2015.

Avant cette date, le cercle de jeux Club Anglais aurait ainsi permis de détourner plusieurs millions d’euros de l’administration fiscale.

Ce n’est pourtant pas la première affaire à laquelle doit faire face le cercle de jeux Club Anglais puisqu’une autre enquête, cette fois pour escroquerie en bande organisée, est en cours. Certains croupiers du cercle de jeux Club Anglais sont effectivement accusés d’avoir triché afin de faire gagner plus souvent la structure.

Toutefois, il pourrait bien y avoir une explication au fait que le cercle de jeux Club Anglais ait été l’un des derniers à tomber. Eh oui, parmi les cinq banquiers interpelés figureraient deux anciens policiers dont un qui occupait un poste au sein de la brigade Courses et Jeux de la Préfecture de Police.

Aurait-il pu profiter d’un laxisme volontaire pour prolonger quelque peu son business ? Personne ne le sait… Une chose est certaine, après les fermetures du Cadet, du Wagram ou encore de l’Aviation Club de France, c’est bel et bien le cercle de jeux Club Anglais qui est contraint de mettre la clé sous la porte pour au moins blanchiment d’argent.

Désormais, le Clichy Montmartre est donc le seul et unique cercle de jeux parisien mais il devrait être rejoint, dès 2018, par de nouvelles structures constituées sous la forme de sociétés commerciales. Rappelons que ces établissements feront l’objet d’une expérimentation pendant 3 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation. Patience !