Fil d'actualités, informez-vous !
Accueil » Actualités » Wayne Rooney perd 600 000 € à la roulette et au blackjack

Wayne Rooney perd 600 000 € à la roulette et au blackjack

Wayne Rooney perd 600 000 € à la roulette et au blackjack

En Angleterre plus que partout ailleurs sur la planète, la vie des stars est scrutée de près afin d’alimenter les tabloïds.

Aussi, les dernières frasques de la star du football anglais, Wayne Rooney, n’ont échappé à personne. Le joueur de Manchester United, connu comme étant un joueur invétéré, a profité de l’absence de sa famille pour se rendre dans un casino mancunien.

Seulement voilà, il n’était pas en veine et a perdu 600 000 € à la roulette et au blackjack. Retour sur 2 heures que Wayne Rooney n’est pas prêt d’oublier !

Wayne Rooney perd 600 000 € au casino.

Une année vraiment maudite pour Wayne Rooney ?

Bien que Wayne Rooney soit parvenu à décrocher l’Europa League avec son club de Manchester United à la fin de saison 2016-2017, l’attaquant aura peu brillé sur les pelouses, se contentant de 5 petits buts marqués en championnat.

Pour autant, il semblerait que les derniers résultats sur les tapis verts des jeux de casino n’ont pas été meilleurs. D’ailleurs, les tabloïds britanniques, et en particulier The Sun, ne se sont pas gênés pour se moquer très ouvertement de celui qui a disputé plus de 550 matchs avec les Red Devils.

Il faut dire que quand Wayne Rooney perd de l’argent, il ne fait pas semblant, au point de faire encore mieux que le tennisman letton Ernests Gulbis qui avait perdu 412 000€ au blackjack en une soirée.

Eh oui, le 16 mars 2017, en un peu plus de deux heures passées au Manchester235 Casino, Wayne Rooney a perdu 600 000 € en jouant à la roulette et au blackjack, une bonne occasion pour la presse d’évoquer les problèmes d’addiction aux jeux d’argent de la star anglaise.

Wayne Rooney, un « bon client » pour les casinos !

Connu pour être un véritable flambeur au casino, Wayne Rooney compte parmi les clients que s’arrachent les casinotiers. En effet, avec la star anglaise du ballon rond à une table de jeux, les parties de blackjack ou de roulette prennent une toute autre dimension parce que les mises sont très importantes, trop même.

Des témoins des folles parties jouées par Wayne Rooney au Manchester235 Casino sont là pour le confirmer. Selon eux, le joueur mancunien a multiplié les mises sur la couleur rouge et les numéros pleins.

Enchaînant les pertes et voyant ses vieux démons ressurgir, Wayne Rooney allait tout tenter pour essayer de se refaire, jouant de manière compulsive des sommes d’argent colossales. Mais ce soir-là, la chance n’était pas de son côté et le bilan le confirme : 600 000 € perdus en 2 heures, soit 5000 € à la minute

Ces pertes à la roulette et au blackjack mèneront Wayne Rooney à une scène de ménage

Alors que les tabloïds ont fait leurs choux gras de la soirée de Wayne Rooney au casino, en insistant sur le fait que ce dernier avait perdu plus de 5000 € par minute, le joueur n’a semble-t-il pas été épargné non plus par son épouse.

Il faut dire que Wayne Rooney a profité de l’absence de sa femme et de ses trois enfants pour se rendre dans un établissement de jeux alors même que la fréquentation des casinos lui est interdite par son épouse, Coleen, en raison de son passé de joueur compulsif.

Aussi, alors que Wayne Rooney révélait dans son autobiographie que sa femme avait été furieuse, quelques années plus tôt, en découvrant qu’il avait perdu 60 000 € aussi au casino, qu’a-t-elle pu lui dire pour la perte d’une somme dix fois supérieure ?

Pour l’heure, rien n’a filtré mais on peut imaginer qu’il y a eu une petite scène de ménage dans le couple.

Et maintenant, un départ pour la Chine pour oublier cette mésaventure ?

Wayne Rooney pouvait néanmoins se permettre, à la différence de 99,9% des individus, de perdre 600 000 € au casino sans que cela ne mette en péril les finances de son foyer.

En effet, gagnant un peu plus de 350 000 € par semaine à Manchester United, Wayne Rooney n’a finalement abandonné au casino « que » l’équivalent d’un peu moins de deux semaines de salaire.

Et puis, la star du football anglais a, à 31 ans, l’occasion de compenser ces pertes assez facilement puisqu’il est courtisé par un club chinois qui serait prêt à lui offrir un peu plus de 1 million d’euros par semaine pour rejoindre la Chinese Super League.

Pour l’heure, Wayne Rooney n’a pas encore choisi son futur club, mais il est quasi-certain qu’il gagnera encore suffisamment d’argent pour pouvoir s’offrir quelques expéditions dans des casinos. Avec un dénouement plus heureux pour lui, espérons-le… Mais sait-il que c’est toujours le casino qui gagne ?

4 commentaires

  1. Bonjour !

    Bon, et bah… quand on gagne 1 million 4 d’euros pas mois, Wayne Rooney peut se permettre de jouer de telles sommes au casino. Perdre 600 000 € pour lui est une bagatelle. Cependant, à sa place, quoique peut-être il le fait, je préfère laisser de telles sommes à des associations caritatives. Ce serait mon choix en tous les cas, car tout le monde sait que c’est toujours le casino qui gagne à tous coups !

    Perdre 600 000 € laisse entendre que ce joueur a un gros problème d’addiction au jeux, non ? Personnellement, les perdre en 2 heures juste pour se faire plaisir pour faire face au hasard, est quand même à notre époque, choquant. Il y a des ménages qui ne peuvent même pas clôturer leur fins de mois. Je trouve ça navrant, mais cela n’engage que moi bien sûr.

  2. Bon, ben voilà, nous ne vivons pas dans le même monde. Quand je perds 50 €, je m’en mords déjà les doigts en me disant que j’ai été assez frivole avec mon argent mais là, perdre ces sommes stratosphériques, c’est à la limite de l’indécence.

    Alors on me dira que du moment que l’argent est gagné de façon honnête, on peut en faire ce qu’on veut. Soit. Mais un moment donné, ces gens ont une responsabilité, non seulement en raison de leur image de modèle auprès des jeunes, mais aussi par rapport à la société toute entière qui trime toute la semaine pour pouvoir se payer péniblement un maillot ou une place en tribune, souvent au prix de quelques privations.

    Alors après, si cela ne représente « que » deux semaines de salaire… la belle affaire. C’est pathétique, et assez représentatif de la société actuelle.

  3. Perdre 600 000 € quand on gagne 1.4 million d’euro n’est pas catastrophique pour Wayne Rooney, mais pour un citoyen lambda c’est énorme. Quand on gagne une telle somme tous les mois, on perd vite la notion de l’argent que quand on gagne l’équivalent d’un smic. Chaque euro compte.

    On ne peut pas changer le monde malheureusement, surtout les salaires indécents des joueurs de football, tout ça pour taper dans un ballon !

    Quand je vais dans un casino terrestre, je perds toujours plusieurs centaines d’euros mais c’est un choix, c’est plus pour le plaisir de jouer et de passer un bon moment, rencontrer des gens et sentir l’adrénaline monter.

    Mais quand je repars du casino, je me mords toujours les doigts car j’aurai pu acheter tellement de choses au lieu de jouer… Mais bon, c’est le jeu, soit on gagne soit on perd, mais à 90% c’est le casino qui est toujours le grand gagnant. Wayne Rooney en sait quelque chose maintenant !

  4. 5000 euros de perte à la minute ? Ohhhh, je vais faire une crise cardiaque… Je suis furieux de constater tant de perte dans un casino.

    Certes, il a les moyens c’est sûr, mais c’est plus que déraisonnable. Il peut se faire plaisir et pour moins que ce montant !

    Sa femme lui a interdit de jouer ? A ce tarif là, c’est lui qui devrait s’interdire. On peut de nos jours se bannir des casinos et eux, sont tenus de nous refuser l’entrée.

    Quand je pense à tout cet argent qui pourrait aider tellement de démunis, franchement Wayne Rooney est révoltant.

    Si le le voyais, je lui dirai que quand on ne sait pas s’arrêter de jouer, il faut se faire aider…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation. Patience !

error: Contenu protégé !