Accueil » Actualités » Lawrence Ho de Macao envisage des casinos au Japon

Lawrence Ho de Macao envisage des casinos au Japon

Lawrence Ho de Macao envisage des casinos au Japon

Fils de Stanley Ho, véritable légende des casinos à Macao, Lawrence Ho est le nouveau magnat des jeux d’argent.

Grand patron du groupe casinotier Melco International, il cherche aujourd’hui à poursuivre l’internationalisation des activités de son entreprise.

Et c’est vers le Japon que Lawrence Ho lorgne puisque le Parlement local Japonais a autorisé les casinos en dur il y a quelques mois seulement. Une stratégie gagnante ?

Lawrence Ho de Macao envisage des casinos au Japon.

Lawrence Ho sur les traces de son père

Alors que Stanley Ho est assurément le principal artisan de l’essor de Macao devenu en quelques décennies la capitale mondiale des jeux d’argent, voilà que son fils, Lawrence Ho, entend bien lui aussi marquer de son nom l’histoire des casinos.

A la tête de Melco International, un groupe casinotier dont la capitalisation dépasse les 4,3 milliards de dollars, Lawrence Ho entend bien conquérir de nouveaux territoires avec les établissements de jeux de sa société.

Dernièrement, Lawrence Ho a ainsi choisi de se lancer à l’assaut des marchés russes et philippins, deux marchés à fort potentiel où Melco International se doit d’être présent pour conquérir de nouveaux joueurs et parfaire sa notoriété dans le domaine des casinos démesurés.

Le démesure des établissements de jeux de casino implantés à Macao n’a rien à envier à ceux de Las Vegas. Et Stephen Hung, la démesure, il connaît !

Le Japon, nouveau marché ciblé par Lawrence Ho pour y implanter des casinos

Mais Lawrence Ho a également un autre marché dans le viseur : le Japon.

En effet, depuis la légalisation des casinos en dur par le Parlement japonais en décembre 2016, de nombreux casinotiers souhaitent s’implanter au pays du Soleil Levant.

La concurrence s’annonce donc rude pour être le premier casinotier à disposer d’une licence autorisant à proposer une offre de jeux d’argent en dur aux joueurs japonais.

Lawrence Ho a d’ailleurs déjà admis qu’il ne se fixait aucune limite pour séduire les joueurs nippons pour la simple et bonne raison qu’il est persuadé que la future offre de jeux Melco va faire un tabac sur le sol japonais.

Pour justifier ces propos, Lawrence Ho avance que les Japonais sont de gros joueurs et non des joueurs inexpérimentés.

Il faut admettre qu’au Japon, les paris hippiques et sportifs occupent déjà une place importante alors que les salles de pachinko, une machine hybride entre le flipper et le bandit-manchot, ont généré quelques 150 milliards de dollars de revenus en 2016.

Aussi, entre la solide base de joueurs japonais à séduire et les touristes qui pourraient venir jouer sur l’archipel nippon, Lawrence Ho a bien saisi que le Japon pouvait avoir un vrai potentiel pour sa société.

Macao comme base arrière… en attendant une ouverture du marché chinois

Si Lawrence Ho entend bien conquérir le Japon avec ses casinos, il ne compte pour autant pas lâcher du lest à Macao.

Si son père, Stanley Ho a pu profiter d’un monopole d’exploitation des casinos macanais jusqu’en 2002, année de l’ouverture du marché des jeux d’argent à la concurrence à Macao, Lawrence Ho doit lui composer avec de nombreux rivaux et, à ses dires, cela est bénéfique à tout le monde.

Néanmoins, l’essoufflement de l’économie asiatique et les programmes anti-corruption menés par la Chine ont réduit la marge de manœuvre des casinotiers macanais qui ont donc dû mettre en œuvre de vastes stratégies de diversification.

Eh oui, afin de compenser la perte des revenus liés à la non-venue de l’élite chinoise, les casinos de Macao ont décidé de miser sur la clientèle de masse. Pour la séduire, rien n’est trop beau et de gigantesques complexes proposant parc à thèmes, divertissements et repas gastronomiques ont vu le jour.

Melco, sous l’impulsion de Lawrence Ho, n’a d’ailleurs pas échappé à la tendance puisqu’à l’automne 2015, le casinotier a inauguré un hôtel-casino gigantesque. Entre autres, celui-ci dispose de la plus importante grande roue d’Asie mais aussi d’un simulateur de vol très inspiré par Batman, le célèbre personnage issu des comics.

Autrement dit, Melco n’a pas rechigné à l’investissement pour concurrencer The Parisian et sa Tour Eiffel géante ou encore The Venetian et ses canaux et gondoles vénitiens.

Dans la stratégie d’internationalisation mise au point par Lawrence Ho, Macao conserve une vraie importance puisqu’elle constitue une base arrière prestigieuse mais aussi une véritable porte d’entrée vers la Chine.

D’ailleurs, dans une interview récente, Lawrence Ho a confirmé cette vision en définissant Macao comme le « meilleur marché au monde pour les complexes de jeux intégrés ». Tout est dit…

2 commentaires

  1. Excellente stratégie commerciale de la part de Lawrence Ho.

    Viser le marché des casinos au Japon et de la Chine, sachant d’une part que les chinois sont de grands parieurs ( c’est reconnu, même en France les casinotiers adorent avoir une clientèle asiatique) et qu’en plus, le marché vient juste de s’ouvrir, c’est une excellente idée.

    Privé depuis des années, il y a fort à parier que tout ce beau monde jusqu’ici interdit de casinos va se ruer dans ceux-ci !

    Je suis certain que ça va rapporter gros à ce casinotier de Macao ! Lawrence Ho a tapé dans le mille !

  2. Macao, déjà rien que le nom nous fait immédiatement penser aux casinos et aux jeux d argent.

    Que dire aussi de la clientèle asiatique qui est connue pour être des joueurs chevronnés.

    Monsieur Lawrence Ho, grand magnat et casinotier de Macao, rogne sur l’archipel nippon et à mon avis, il a bien raison.

    S’il réussi à avoir une licence d’exploitation sur le sol japonais, je suis sûr qu’il y exploitera un complexe de jeux à sa démesure et ainsi, avoir en main un secteur géographique qui compte beaucoup de joueurs et ainsi également, Lawrence Ho augmentera le pactole détenu par son groupe Melco.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation. Patience !

error: Contenu protégé !