Accueil » Actualités » Vivre des paris sportifs, ce n’est pas si facile !

Vivre des paris sportifs, ce n’est pas si facile !

Vivre des paris sportifs, ce n’est pas si facile !

S’il y a bien un rêve que beaucoup de parieurs espèrent voir se concrétiser, c’est assurément celui de pouvoir un jour vivre des paris sportifs.

Pour autant, s’il est possible de devenir parieur professionnel, il ne faut pas omettre qu’il y a très peu d’élus et que certaines compétences sont indispensables.

De même, l’exercice d’une telle profession ne procure pas que des avantages, la liste des inconvénients étant plus longue qu’il n’y parait. Bref, ne pas rêver car vivre des paris sportifs n’est si facile

Vivre des paris sportifs, ce n'est pas si facile !

Sachez-le, vivre des paris sportifs est un rêve que très peu de parieurs atteignent

Alors que de nombreux amateurs de sport aimeraient pouvoir vivre des paris sportifs et ne plus avoir à se rendre quotidiennement à un travail qui ne leur plait guère, force est de noter que les parieurs professionnels sont peu nombreux.

S’il n’existe aucune source officielle permettant de les dénombrer, tous les indices semblent montrer qu’ils ne sont qu’une poignée à vivre des paris sportifs uniquement.

Il faut dire que, selon les bookmakers, seulement 2% des parieurs seraient gagnants… Or, gagner ne signifie pas empocher l’équivalent d’un salaire chaque mois, loin de là.

Aussi, s’il est certain que des parieurs parviennent à se faire un joli complément de revenus grâce aux paris sportifs, en vivre reste un rêve pour la large majorité d’entre eux.

Ceci est renforcé par le fait que même en cas de gros gains, abandonner un travail est un pas difficile à franchir car rien n’assure à un parieur qu’il parviendra à gagner l’équivalent d’un salaire chaque mois.

Les compétences à maîtriser pour espérer pouvoir vivre des paris sportifs

Contrairement à ce que certains pensent, tout le monde ne peut pas espérer vivre des paris sportifs. Pour atteindre ce rêve, il faut maîtriser plusieurs compétences et quatre semblent indispensables.

Avant tout, il faut être grand connaisseur d’un ou plusieurs sports. Il s’agit là de la base mais vouloir vivre des paris sportifs en n’ayant que cette compétence est une énorme prise de risque étant donné que de nombreuses surprises viennent émailler les rencontres sportives… et heureusement !

Ensuite, un parieur professionnel doit être capable de gérer sa bankroll, autrement dit le capital à sa disposition pour miser.

C’est là que tout se complique pour beaucoup de parieurs puisque moins de 10% d’entre eux seraient capables de mettre en œuvre une bonne gestion de bankroll.

Or, il existe des règles primordiales qui définissent la part de capital maximum qu’un parieur peut investir dans un pari. En bourse par exemple, sur le forex notamment, on nomme cela le money management. En clair, ne jamais investir sur une position plus de 1 à 2% de son capital.

Pour vivre des paris sportifs, il faut aussi être capable de mettre en place une stratégie de paris en utilisant toutes les possibilités à votre disposition (paris simples, paris combinés ou paris système).

Bien entendu, ceci implique de connaître parfaitement les types de pronostics disponibles – il n’est pas seulement possible de miser sur le résultat à l’issue d’une rencontre sportive – ainsi que les possibilités de mises.

Enfin, impossible de vivre des paris sportifs si vos pronostics ne sont pas fiables. Si vous choisissez de les effectuer seuls, de nombreuses heures à étudier les statistiques seront un passage obligé afin de déterminer quels pronostics seront les plus sûrs de vous faire gagner de l’argent.

Si vous avez des doutes sur la fiabilité de vos propres pronostics, vous pouvez toujours vous rapprocher d’un pronostiqueur professionnel qui pourra vous vendre ses services et son expertise.

La maîtrise de ces 4 compétences est incontournable pour vivre des paris sportifs. Toutefois, un véritable esprit d’analyse, une connaissance des statistiques et des probabilités et surtout une grande maîtrise de soi comptent aussi parmi les qualités du parieur professionnel type.

Comme c’est le cas au poker, un joueur doit parfois accepter de perdre et ne pas chercher constamment à se refaire quitte à prendre des risques inconsidérés.

Vivre des paris sportifs peut quand même avoir ses limites

Devenir parieur professionnel, c’est l’opportunité unique pour beaucoup de pouvoir vivre de leur passion et de devenir indépendant. Or, qui dit indépendance dit aussi liberté pour organiser son emploi du temps.

Autrement dit, il sera possible de pouvoir prendre davantage de vacances ou de consacrer plus de temps à vos proches. Vivre des paris sportifs peut donc contribuer à avoir une vie de rêve.

Mais il ne faut pas oublier la face cachée de l’iceberg ! Vivre des paris sportifs ne sera pas nécessairement une activité bien perçue par votre entourage étant donné que pour de nombreuses personnes, les paris sont avant tout une question de chance.

Mais au-delà de la dimension purement sociale, vivre des paris sportifs, c’est aussi vivre dans un monde baigné d’incertitudes.

En effet, il vous sera impossible de savoir à l’avance quel sera votre salaire pour le mois et donc impossible de vous lancer dans des projets (achat d’un bien immobilier ou d’une voiture) car aucune banque ne vous suivra.

Dans la même lignée, vous ne disposerez pas de la sécurité qui accompagne un travail « normal » et ne cotiserez ni pour la retraite, ni pour le chômage. Un vrai danger à long terme à notre avis.

A la lumière de ces avantages et ces inconvénients, il est aisé de comprendre pourquoi peu de personnes choisissent de vivre des paris sportifs et pourquoi même les meilleurs pronostiqueurs privilégient de conserver au moins un emploi à mi-temps à côté de leur activité de paris sportifs. En, clair, une décision sage !

9 commentaires

  1. Super article ! Très complet et qui montre à quel point il est difficile de vivre des paris sportifs.

    Je ne suis pas très fan des paris sportifs et je ne m’y risque d’ailleurs jamais.

    D’une part, effectivement, il faut vraiment maîtriser les sports et avoir de bonnes connaissances et en plus, il faut y passer un maximum de temps.

    C’est comme étudier les chevaux le dimanche matin pour le tiercé… trop risqué pour moi !

    Et puis, même un fin connaisseur n’est pas sûr de gagner ! Il y a toujours une part de hasard !

    Je passe et préfère les casinos, le plaisir est plus intense en ce qui me concerne et pas besoin d’analyse LOL !

  2. Je pense aussi que c’est plus d’inconvénients que d’avantages que de vivre des paris sportifs.

    En effet, il y a une prise de risque au départ, car pour pouvoir vivre des paris sportifs, à mon avis, je ne pense pas qu’il faille miser peu pour gagner beaucoup.

    Je ne connais que peu ce monde, mais pour pouvoir se verser un salaire chaque mois avec des paris sportifs, il faut que le capital de départ soit conséquent à mon avis… car les cotes des bookmakers français ne sont pas énormes.

    Puis, à la différences des joueurs professionnels de poker, les parieurs ne sont pas sponsorisés, ni payés par les opérateurs.

  3. Vivre des paris sportifs, pour ma part, pas possible ! Je ne suis pas assez calé…

    Je ne connais aucun parieur ou joueur qui vit des jeux d’argent, soit avec les paris sportifs ou hippiques du Pmu (ou autres), et encore moins avec des casinos !

    Comme les paris concernent le sport en général où les surprises sont récurrentes pour trouver les bons scores, trop dur à mon avis…

    Même les meilleurs connaisseurs de sports se trompent !

    Avant de gagner de l’argent pour en vivre, les joueurs doivent avoir un sacré capital de départ, c’est même obligatoire.

    Perso, c’est pas mon dada les paris sportifs, même hippiques, je préfère de loin les jeux de hasard.

  4. Oui, pas facile en effet de vivre des paris sportifs…

    D’un point de vue personnel, je n’aime pas les paris sportifs : non seulement parce que je suis une vraie quiche en sport, mais aussi parce que les gains sont relativement faibles.

    Mais la part d’aléatoire est trop grande et les paris truqués ont un peu changé la donne car, même les paris imperdables le deviennent (on a déjà vu ça dans le tennis, le handball).

    Bref, que certains y consacrent tout leur temps me dépasse un peu. Autant pour le poker, je ne dis pas, il y a plein de joueurs pro.

    Mais là, à moins de parier très gros sur de petites cotes et grappiller à chaque fois quelques centaines d’euros, je ne vois pas…

    Bref, à mon avis, autant jouer aux machines à sous ou aux jeux de hasard, non ? 🙂

  5. Vivre des paris sportifs… Qui ne le souhaiterai pas en tant que parieur ?

    C’est tout de même plus intéressant que de se lever tous les matins très tôt pour un travail laborieux et rébarbatif comme c’est le cas malheureusement pour un bon nombre de personnes.

    Terminé le petit chef qui vous oblige à se plier à ses ordres ! Cela n’a pas de prix, une valeur inestimable !

    Bien évidemment, un capital confortable initial de départ me semble bien sûr nécessaire, une condition siné qua non en quelque sorte.

    Je pense que financièrement, cela est possible avec une gestion rigoureuse et réussir à se contenter de petits gains, mais cela exige que ceux-ci soient très réguliers.

    J’ai eu la chance de connaître dans ma jeunesse, une personne vivant uniquement des paris hippiques.

    La maîtrise de soi-même ainsi que de la gestion comptable restent primordiales.

    En somme, il ne faut pas chercher de gros gains afin de ne pas les faire devenir aléatoires, la prise de risque étant bien plus importante dans la mesure où le but est de réussir à en vivre et non de spéculer sur une fortune immédiate.

    Sinon cela s’apparenterait à des placements boursiers risqués, Jérôme Kerviel pourrait servir d’exemple, avec tous ces milliards perdus avec la Société Générale.

    Concernant les cotisations pour la retraite, il est toujours possible de créer une société quelconque, ce qui engendrera des cotisations obligatoires sans même avoir eu besoin d’effectuer un réel travail ou un chiffre d’affaire.

    Malheureusement dans le monde du jeu et des paris sportifs notamment, il n’est pas toujours facile de conserver la tête froide.

    L’adrénaline et l’excitation des gains risquent fortement de faire perdre la lucidité.

    Pour ces raisons, j’imagine que très peu de parieurs peuvent réussir à vivre des paris sportifs uniquement par ce biais, qui pourtant nous laisse rêveurs 🙂

  6. Les paris sportifs sont une véritable passion pour beaucoup de parieurs qui les pratiquent. C’est un véritable rêve d’espérer d’en vivre.

    Ceux qui caressent ce rêve ne doivent pourtant pas se leurrer…

    Vu le caractère aléatoire de ces paris, vouloir tout abandonner pour ne se consacrer qu’à cette activité est un véritable risque qu’il ne faut pas s’amuser à prendre.

    Même pour les personnes qui sont sans activité qui voudraient en faire leur activité première, il faut faire attention car le risque de tenter de vivre des paris sportifs est très élevé… et le rêve devient très rapidement illusoire.

    Les paris sportifs sont une passion pour beaucoup de parieurs certes, mais ils doivent rester dans le cadre du jeu et considérer comme tel.

    Prétendre vivre des paris sportifs réserve beaucoup de surprises désagréables et de stress qu’il faut éviter si l’on ne veut pas se donner des crises d’hypertension et d’ulcères, car il faut le dire, ce sont les « gains » les plus sûrs auxquels faut s’attendre.

    A bons entendeurs, salut !!!!

  7. Je pense que beaucoup de parieurs aimeraient vivre des paris sportifs, mais pour la plupart d’entre eux, cela ne reste qu’un rêve…

    Peut-être que les parieurs professionnels ont une expérience indéniable et certaines astuces qui leur permettent de bien vivre des paris sportifs, mais pour les novices qui s’aventurent dans ce domaine, cela reste assez difficile pour eux de pouvoir en vivre.

    Seul le « savoir » peut faire la différence à mon avis.

    En ce qui me concerne, j’ai déjà tenté ma chance aux paris sportifs et malheureusement, je n’ai jamais gagné des sommes intéressantes…

    Alors j’ai pris la décision de cesser de parier de l’argent dans quelque chose qui ne me réussit pas.

    Je suis déjà addict à pas mal de jeux d’argent, mais à contrario, qui me réussissent assez bien, alors je préfère laisser de côté les paris sportifs et si certains arrivent en vivre, c’est tant mieux pour eux !

  8. Je joue tous les weekends et c’est très difficile déjà de gagner aux paris sportifs.

    Alors pour vivre de cette passion, je pense que c’est impossible car déjà pour moi qui y joue depuis des années, je peux vous dire qu’il y a toujours des surprises : défaites inattendues de certaines équipes favorites et de joueurs favoris notamment…

    Donc déjà, pour vivre des paris sportifs, faut prendre en compte ce genre d’imprévus et en plus, faut être un sacré connaisseur de certains sports, ce qui n’est pas facile et qui demande du temps et beaucoup d’analyses sur des équipes.

    Voir qui va jouer, quel joueur est blessé etc.

    La meilleure façon de gagner aux paris sportifs pour moi, c’est de miser au maximum sur un ou deux matchs et d’y mettre une grosse somme d’argent.

  9. Les paris sportifs sont du domaine de l’incertitude. Vouloir en vivre comporte autant d’incertitude que la prédiction d’un pronostic sportif. C’est certes le rêve de beaucoup de parieurs sportifs de devenir financièrement indépendant à travers les paris sportifs, mais cela ne peut demeurer qu’un rêve à mon avis.

    Comme le confirment les bookmakers, seulement 2% des parieurs seraient gagnants…

    Et gagner un pari ne garanti pas le gain de tous les pronostics. Ce qui veut dire que les gains ne sont jamais assurés.

    C’est faire une grave erreur que de vouloir abandonner son travail pour devenir parieur professionnel.

    Même si les paris sportifs vous réussissent, il faut que cela reste pour vous une activité secondaire.

    Car confier ses sources financières au hasard est un véritable danger pour celui qui prend ce risque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation. Patience !