Accueil » Actualités » Amende de 400.000 € pour GVC Holdings à la suite d’un bonus gratuit

Amende de 400.000 € pour GVC Holdings à la suite d’un bonus gratuit

Amende de 400.000 € pour GVC Holdings à la suite d’un bonus gratuit

GVC Holdings est une société qui regroupe sous sa coupelle plusieurs acteurs de jeux d’argent en ligne, notamment en paris sportifs mais aussi en casinos en ligne.

Dernièrement, suite à un bonus gratuit mensonger, la Gambling Commission britannique a infligé une amende de près 400.000 € à cette société. En clair, la UK Gambling Commission a encore frappé et ce n’est pas plus mal afin que les opérateurs de jeux d’argent en ligne respectent les joueurs.

GVC Holdings amende pour faux bonus gratuit.

GVC Holdings, un mastodonte des jeux d’argent en ligne

Propriétaire depuis 2004 de Casino Club, un site bien connu des joueurs français avant la loi de juillet 2010, GVC holding n’a fait que croître dans son domaine favori, les jeux.

En 2009, GVC Holdings coté au London Stock Exchange au FTSE 250 et dont le chiffre d’affaires approche le milliard d’euros (974 M€ en 2017), achète le bookmaker phare du Brésil, à savoir le site Betboo. Et les acquisitions de GVC Holdings ne vont que s’accentuer…

En 2010, cette société basée alors au Luxembourg, se décentralise à l’Isle de Man afin de satisfaire ses actionnaires au niveau des dividendes. De 2011 à 2018, GVC Holding fait l’acquisition de marques renommées, à savoir :

  • En 2010, c’est GVC Holdings qui va équiper le PMU au niveau du poker par l’intermédiaire de sa filiale Party Poker.
  • En 2012 et 2013, cette société agressive au niveau acquisition se rapproche du bookmaker britannique William Hill afin d’absorber le site de paris sportifs SportingBet, site bien connu des parieurs français avant la loi.
  • Et sa progression va continuer ! Eh oui, en 2015 et 2016, GVC Holdings fait main basse sur le site Bwin dont la renommée n’est plus à démontrer.
  • Dernière acquisition, et pas des moindres, le site britannique et les agences de paris sportifs Ladbrokes deviennent aussi la propriété de GVC Holdings pour la somme modique de plus de 4.5 milliards d’€ !

Allez, on va vous faire “baver” un peu ! En bourse, l’action de GVC Holdings valait en Décembre 2015… 376 $ et en Février 2018, plus de 900 $ ! Incroyable mais vrai ! Comme quoi, le secteur des jeux d’argent en ligne a de beaux jours devant lui au niveau actions en bourse.

Il est bon de noter aussi que les sites suivants appartiennent au mastodonte GVC Holdings qui opère uniquement sur les marchés régulés : Party Casino, Foxy Casino et Bingo, Gioco Digitale (casinos en ligne et paris sportifs en Italie), participation au niveau logiciel de poker et de casino en ligne de la loterie nationale du Danemark, la Danske Spil, etc.

Comment GVC Holding s’est fait épinglé par la Gambling Commission britannique ?

Cette amende de 400.000 € à l’encontre de la société GVC Holdings est selon la Gambling Commission une amende bien méritée. Induire en erreur les joueurs par un faux bonus gratuit est tout simplement un argument publicitaire mensonger.

Publier à plusieurs reprises sur le site Bwin Casino, Party Casino et Poker entre autres, cette offre de bonus soit-disant gratuit était en fait, un bonus gratuit certes, mais moyennant dépôt. Donc un mensonge dont les joueurs français de casino sont confrontés tous les jours.

De 2016 à début 2018, la Gambling Commission britannique a donc décidé d’étudier dans le détail ce fameux bonus gratuit et le couperet est tombé en ce début 2018, d’où cette amende. Certes, pas de quoi faire chuter le cours de bourse de la société GVC Holdings…

On ne peut que féliciter l’organisme de régulation des jeux d’argent en ligne britannique pour sa décision. Mais nous, joueurs français de casino en ligne, qui nous protège, quel organisme peut nous retirer des griffes des casinos véreux ? Nous vous laissons conclure… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 heures). Patience donc !