Accueil » Juridiction : les licences des casinos en ligne

Juridiction : les licences des casinos en ligne

Juridiction : les licences des casinos en ligne

Parce que vous savez que tous les casinos en ligne ne sont pas fiables et parce que vous ne souhaitez pas être la nouvelle victime d’un site malhonnête, vous veillez à vous inscrire sur une plateforme qui s’est vu octroyer une licence de jeux de casino par un organisme officiel.

Toutefois, puisqu’il n’existe pas d’harmonisation à l’international, la détention d’une licence de jeux de casino indique seulement le respect d’une réglementation locale, une vraie limite tant certaines juridictions sont permissives

Juridiction, les licences des casinos en ligne.

Des juridictions encadrant parfaitement les casinos en ligne

Parmi les juridictions délivrant des licences de jeux de casino auxquelles vous pouvez faire confiance les yeux fermés, l’Alderney Gambling Control Commission (AGCC) arrive en bonne position.

Fondée en 2000, cette autorité de régulation basée sur l’île anglo-normande d’Aurigny s’avère très pointilleuse pour octroyer des licences de jeux de casino. La fiabilité du logiciel, l’efficacité du générateur de numéros aléatoires mais aussi, la sécurité des données et des transactions sont scrutées de très près et les contrôles sont fréquents.

Dans la même lignée, la Gambling Supervision Commission délivre des licences de jeux de casino depuis l’Ile de Man. Là aussi, l’octroi des autorisations est réalisé avec minutie, l’organisme accordant une vraie importance à la protection des joueurs.

A noter que le renouvellement d’une licence de jeux de casino coûte 35 000 livres sterling et s’accompagne du paiement d’une taxe de 1,5% sur les revenus de l’opérateur du casino en ligne.

Les plateformes qui ont obtenu une licence de jeux de casino de l’autorité britannique de régulation, la Gambling Commission, s’avèrent aussi fiables et sérieuses. Mais des dérapages existent et cette autorité sait bien se faire comprendre.

Il faut dire qu’avant de délivrer ses précieux sésames, cette autorité mène une vraie enquête sur les opérateurs souhaitant entrer sur le marché, l’occasion de s’assurer qu’ils pourront être fiables malgré une taxation qui atteint les 15% au Royaume-Uni.

Enfin, dans les juridictions strictes, impossible de ne pas évoquer la Licensing Authority basée à Gibraltar. Dans ce petit paradis des jeux d’argent, l’attribution des licences de jeux de casino se fait dans les règles de l’art et les opérateurs recalés sont nombreux.

Il faut dire que beaucoup de casinos en ligne tentent leurs chances pour bénéficier d’un taux d’impôt à 1% et d’une absence de TVA. Espérons toutefois que le Brexit ne porte pas trop préjudice à Gibraltar. En effet, ce n’est pas gagné

Licence de casinos en ligne : les juridictions sérieuses mais pas infaillibles

Nombreux sont les opérateurs disposant d’une licence de jeux de casino délivrée par la Malta Authority Gaming.

Si son objectif est de promouvoir un jeu équitable et de lutter contre la corruption et le blanchiment d’argent, l’autorité maltaise prend soin de tester les logiciels des nouveaux entrants sur le marché et de s’assurer que ces derniers respectent la réglementation en vigueur en plus de verser les 8500 € annuels, conditions indispensables pour obtenir une licence de jeux de casino.

L’autorité pâtit toutefois de l’octroi massif de licences puisqu’elle n’est aujourd’hui plus en mesure de contrôler l’activité de tous. Des dérives apparaissent et ce sont les joueurs qui trinquent.

Antigua est pour sa part une pionnière dans la délivrance de licences de jeux de casino en ligne puisqu’elle a débuté cette activité en 1994.

En 2017, elles ne sont octroyées que si un versement de 75 000 € par an est effectué, si l’équité des jeux est garantie et si l’opérateur s’engage à tout mettre en œuvre pour interdire aux mineurs de jouer et sensibiliser aux risques d’addiction.

La Curaçao Internet Gaming Association est également une pionnière sur le marché de la régulation des jeux d’argent en ligne.

Si elle veille à ce que les acteurs opérant avec une licence de jeux de casino qu’elle a délivrée proposent une offre de jeux légale et s’engagent à protéger les mineurs, elle n’offre en revanche aucune garantie aux joueurs. Une réelle limite à notre avis pour la protection des joueurs…

Des licences de jeux de casino auxquelles ne pas se fier

Voici désormais les juridictions dont il faut se méfier dans le sens où elles délivrent des licences de jeux de casino qui reposent sur des règles extrêmement permissives ou bien qui n’offrent pas de véritables garanties aux joueurs.

C’est le cas de la Kahnawake Gaming Commission, une autorité qui opère depuis la communauté autochtone du même nom basée dans le sud du Québec.

Délivrant des licences de jeux de casino pour une durée de 2 ans et assurant des contrôles réguliers auprès des opérateurs agréés, elle a pour défaut d’être le médiateur lors des conflits entre joueurs et professionnels. Autant dire que les joueurs ont rarement gain de cause…

Mais il y a nettement pire comme le Costa Rica qui délivre des licences de jeux de casino sans que ces derniers ne soient soumis à une véritable réglementation ou à une surveillance spécifique.

Un versement de 5000 dollars suffit à obtenir une licence de jeux de casino et donc à opérer sur les marchés. Les joueurs ont donc tout intérêt à fuir les casinos en ligne régulés par ce petit Etat d’Amérique Centrale.

Enfin, impossible de ne pas évoquer dans les juridictions la Belize Computer Licensing Board. Si une législation spécifique aux jeux d’argent en ligne existe au Belize, l’autorité de régulation ne semble pas réellement présente pour vérifier qu’elle est appliquée.

En effet, les opérateurs ayant obtenu une licence de jeux de casino auprès de cette autorité doivent se contenter de payer le forfait annuel de 15 000 dollars et les taxes locales et ils peuvent faire à peu près tout ce qu’ils veulent puisqu’aucun mécanisme de surveillance n’existe.

Vous l’avez compris, détenir une licence de jeux de casino n’est pas nécessairement un gage de sérieux et de professionnalisme. Prenez donc le temps de systématiquement regarder par quelle juridiction est délivrée une licence avant de commencer à miser le moindre euro sur un casino en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 heures). Patience donc !

fr French
X