Accueil » Actualités » William Hill, le bookmaker britannique : amende de 7 Millions d’euros

William Hill, le bookmaker britannique : amende de 7 Millions d’euros

William Hill, le bookmaker britannique : amende de 7 Millions d’euros

La Gambling Commission britannique (organisme chargé des jeux d’argent) a encore frappé et entend bien se faire respecter !

La preuve, la semaine dernière, le 1er bookmaker britannique à savoir William Hill doit payer une amende de plus de 7 millions d’euros pour ne pas avoir respecté la loi sur le blanchiment d’argent.

Après l’opérateur anglais GVC Holdings, c’est au tour du bookmaker William Hill de subir les foudres de la Gambling Commission du Royaume-Uni.

William Hill amende 7 millions d'euros.

William Hill : une énorme erreur qui va coûter cher au bookmaker

Quels sont les faits reprochés à William Hill ? De Novembre 2014 à Août 2016, le bookmaker William Hill a permis à des joueurs de parier des sommes astronomiques sans se soucier de la provenance des fonds de ces joueurs.

En effet, pour exemple, l’un des joueurs dont les revenus annuels étaient presque de 34 000 € (33 975 € exactement), ce joueur a pu jouer en 14 mois la somme de plus de 612 000 €… Un héritage, ses économies, du blanchiment d’argent, addiction ? Et bien non, ce joueur volait tout simplement son employeur…

Un autre joueur lui, a dépensé en 18 mois la somme gigantesque de plus de 712 000 €. La Gambling Commission a reproché à William Hill de ne pas avoir effectué les vérifications nécessaires de lutte contre le blanchiment auprès d’une dizaine de joueurs.

La Gambling Commission a estimé que cette négligence caractérisée est une énorme erreur du bookmaker William Hill (Group WHG).

En effet, les services internes du bookmaker William Hill se contentaient uniquement d’une conversation téléphonique avec les dits joueurs à des fins de vérifications de la provenance de leur argent.

Incroyable mais vrai… C’est un peu comme si vous demandiez un crédit immobilier de 500 000 € par téléphone sans fournir de pièces justificatives. Qui plus est, nous vous rappelons que le Groupe William Hill est coté en bourse au London Stock Exchange !

En 18 mois, William Hill a encaissé grâce à cette dizaine de joueurs la somme de presque 1 400 000 million d’euros… 

William Hill, ce qu’il faut savoir au sujet de ce bookmaker britannique

Sachez que ce n’est pas cette amende, certes énorme, qui va faire chambouler le bookmaker William Hill. Les analystes financiers estiment que le rendement des actions du Group WHG approchera les 5% en 2018 et 2019.

En chiffres, William Hill c’est plus de 234 millions d’euros de capitalisation boursière, 11 actionnaires dont des banques prestigieuses comme la HSBC, près de 2400 boutiques de paris sportifs, une chaîne télévisée interactive dédiée à tous les jeux d’argent mais aussi des sites de paris sportifs et de casinos en ligne qui représentent à eux seuls 34% du chiffre d’affaires du groupe.

A noter que le groupe William Hill, qui opère que sur les marchés régulés, réalise 82% de son chiffre d’affaires au Royaume-Uni et le restant, en Australie et aux USA.

Bien que la Gambling Commission a infligé une amende de 7 millions d’euros à William Hill, à la vue des chiffres énoncés ci-dessus, selon notre avis, elle aurait dû frapper encore plus fort afin de condamner fermement les négligences de ce bookmaker, comme dernièrement à l’encontre du Casino 888.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 heures). Patience donc !

fr French
X