Les casinos de Macao baissent en chiffre d’affaires

Les casinos de Macao baissent en chiffre d’affaires

Si les casinos terrestres en France sont en difficulté économique depuis maintenant de très longs mois aux quatre coins de la planète, seuls ceux de Macao continuaient encore d’enregistrer une hausse de leur chiffre d’affaires au fil des années. Pourtant, après cinq années marquées uniquement par la croissance, les casinos de Macao ont enregistré une première baisse de leur chiffre d’affaires.

La Coupe du Monde de Football et la politique anti-corruption mise en place par le gouvernement chinois serait les principales raisons du léger recul des casinos de Macao. Alors que la situation économique mondiale est peu propice à la croissance des jeux d’argent, les casinos de Macao étaient sur une dynamique impressionnante.

En effet, il fallait remonter à 2009 pour trouver la dernière baisse du chiffre d’affaires (-17%) des casinos de l’Empire du jeu. Mais ça, c’était avant que les chiffres de Juin 2014 ne soient dévoilées puisque les casinos de l’ancienne colonie portugaise ont vu leur chiffre d’affaires baisser de 3,7% durant ce mois.

La politique anti-corruption du gouvernement chinois fait fuir les joueurs high roller

Pour justifier ce léger recul de l’activité, des raisons ont rapidement été trouvées : la Coupe du Monde 2014 et la politique anti-corruption de l’Etat chinois. Eh oui, le premier argument annoncé pour expliquer la baisse du chiffre d’affaires des casinos de Macao est la tenue depuis la mi-Juin de la Coupe du Monde de Football au Brésil.

Il semblerait en effet que les gros joueurs (high roller), qui représentent à eux seuls la majorité des revenus des casinos de Macao, aient souvent préféré rester devant leur télévision pour regarder tranquillement les rencontres de la Coupe du Monde de Football plutôt que de venir se presser aux tables de backgammon et de baccarat ou bien à la roulette électronique.

Contrairement aux bookmakers qui sont ravis de l’engouement suscité par le Mondial brésilien, les casinotiers ont hâte que la grande messe du football mondial se termine, mais il va leur falloir faire preuve d’encore un peu de patience étant donné que la finale est programmée le 13 Juillet prochain au Brésil.

L’organisation de la Coupe du Monde ne suffit néanmoins pas à justifier les difficultés des casinos de Macao et c’est peut-être davantage vers la politique anti-corruption du gouvernement chinois qu’il faut se tourner. Lancée en 2012 par le Président Xi Jinping, cette politique de lutte contre la corruption s’est accélérée depuis le début de l’année 2014.

Aussi, puisque Macao est le seul endroit où les jeux d’argent sont légaux en Chine, ils savent qu’ils sont très facilement tracés par l’Etat dès lors qu’ils jouent. Afin de n’éveiller aucun soupçon sur eux, certains joueurs high roller ont donc tout simplement décidé de s’éloigner quelque peu des tables de jeux qu’ils avaient l’habitude de fréquenter il y a encore peu.

Ajoutez à cela la décision prise début Juin par les autorités de Macao de restreindre l’utilisation des cartes de la China UnionPay afin de réduire les flux d’argent chinois, et on comprend que les casinos de Macao aient enregistré un léger recul en Juin.

Pour autant, les casinotiers présents dans l’ancienne colonie portugaise ne semblent pas plus inquiets que cela concernant leur avenir. En effet, toutes les estimations des spécialistes indiquent à ce jour que la croissance sera de retour dès le mois de Juillet 2014. De plus, avec des revenus estimés à 3,4 milliards de dollars, Macao reste sans contestation possible l’Empire du Jeu de la planète puisqu’il pèse 7 fois plus que Las Vegas.

Autant dire qu’entre la fin de l’effet Coupe du Monde, la probable conquête d’une nouvelle clientèle européenne et le retour des joueurs high roller asiatiques, les casinos de Macao vont reprendre une dynamique haussière au moins à moyen terme, du moins, nous le supposons…

1 commentaire

  1. Il faut dire qu’il y a des passions qui en supplantent d’autres. Les joueurs “high roller”, mordus des jeux d’argent, abandonnent les casinos pour les matchs de la coupe du monde de football, c’est dire combien ce sport est magique !

    Cette fête du football a fait s’éloigner des salles de jeux tous ces passionnés des jeux d’argent, et l’effet ne s’est pas fait attendre.

    Les chiffres d’affaires ont baissé comme il fallait s’y attendre. Les casinos sont des endroits où règnent la corruption et les trafics de toutes sortes.

    Les activités de ces établissements se doivent d’être suivies de près afin que ne s’installe pas l’anarchie…

    Ces établissements sont aussi des endroits où les mafias règnent en maîtres absolus. La présence des autorités en ces lieux ne plait guère à cette pègre qui par ailleurs, fait monter les chiffres d’affaires.

    La présence des autorités à travers la politique anti-corruption les fait fuir des casinos, ce qui concoure bien entendu à cette baisse des chiffres d’affaires constatée.

    Macao est tout de même l’empire des casinos et des jeux d’argent. C’est donc très certain que les activités vont repartir à la hausse… et les chiffres d’affaires avec !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 h). Patience donc !