Accueil » Machine à sous Jaguar Temple de Thunderkick

Machine à sous Jaguar Temple de Thunderkick

La machine à sous gratuite Jaguar Temple de Thunderkick se télécharge !

1 commentaire

  1. Rendez-vous au coeur d’un temple aztèque sur la machine à sous Jaguar Temple de Thunderkick, où vous pourrez remporter jusqu’à 2500x votre mise 😀

    La machine à sous Jaguar Temple de Thunderkick dispose de 5 rouleaux et 20 lignes de paiement.

    On compte 11 symboles différents : un wild, un scatter, 5 symboles forts avec des animaux tel que le jaguar, une hyène et 4 symboles faibles représentés par les 4 figures d’un jeu de cartes, à savoir trèfle, pique, coeur et carreau.

    Le symbole le plus fort de la machine à sous Jaguar Temple de Thunderkick est bien entendu le jaguar.

    Ce symbole peut apparaître à la fois sous la forme de symbole 1×1 ou 3×3. 3 symboles jaguar adjacent formeront une combinaison gagnante n’importe où sur une ligne de paiement.

    Sur la machine à sous Jaguar Temple de Thunderkick, le wild, ici un personnage aztèque, aura la particularité de non seulement remplacer tous les symboles (sauf scatter) mais surtout lors des free spins, il s’étendra à toute la colonne 😀

    Eh oui ! Il y a des tours gratuits sur la machine à sous Jaguar Temple de Thunderkick !

    3, 4 ou 5 scatters attribueront respectivement 10, 15 ou 20 free spins. Lors des tours gratuits, 2 scatters donneront droit à 3 tours supplémentaires.

    La machine à sous Jaguar Temple de Thunderkick propose une mise de départ à 0.20 cts le tour, une volatilité faible/moyenne et un taux de redistribution correct avec 96.1%.

    Cette slot en ligne de l’éditeur de jeux Thunderkick n’est pas révolutionnaire, on reste dans la simplicité, mais elle reste intéressante et mérite un petit coup d’essai 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 h). Patience donc !