Accueil » Actualités » Jeux d’argent : actualités législations, jeux, sociétés, loteries, addiction etc.

Jeux d’argent : actualités législations, jeux, sociétés, loteries, addiction etc.

Jeux d’argent : actualités législations, jeux, sociétés, loteries, addiction, etc.

Sur cette page, vous trouverez les principales actualités en bref dans le domaine des jeux d’argent, qu’ils soient en ligne ou physiques (en dur comme les casinos, les loteries, etc.). La plupart des actualités sur les jeux d’argent sont très importantes, notamment pour l’évolution des législations des jeux des pays et de l’addiction.

Vous y trouverez aussi des actualités insolites sur les jeux d’argent. Bonne lecture !

Jeux d'argent.

France FDJ résultat net de 2018 en baisse : la FDJ vient de publier son résultat net de son activité en 2018. Il s’avère que son bénéfice net a baissé de 6% en 2018 par rapport à l’exercice précédent. En 2018, son bénéfice net s’établit à 170 millions d’euros alors qu’en 2017, il était à 181 millions d’euros.

Le nombre de joueurs est passé de 26 à 25 millions en 2018, soit une baisse sensible. La baisse du bénéfice net est due, selon la PDG, à une moins bonne rentabilité du portefeuille d’actions de la FDJ.

La FDJ a reversé à l’Etat en 2018 plus de 3.5 milliards d’euros. A noter que la FDJ est la 4ème loterie mondiale et la 2ème loterie européenne.

Canada jeux d’argent province de l’Ontario : le gouvernement de l’Ontario, province du Canada peuplée de 15 millions d’habitants, envisage avec l’association CGA dirigée par Paul Burns, de légiférer sur les jeux d’argent en ligne.

En effet, les statistiques démontrent que plus de 331 millions d’euros s’évaporent sur des sites de jeux offshore.

⇒ USA New Jersey casinos en ligne : alors que le poker amorce une baisse de 1.9% au mois de Mars, les casinos en ligne agréés par l’autorité des jeux du New Jersey (qui se nomme la DGE) ont réalisé une performance  inattendue : +57.7% en chiffre d’affaires, soit pour le seul mois de Mars, près de 33 millions d’euros de mises.

⇒ France Arjel jeu-concours maison à 13 € : c’est terminé le jeu-concours de la maison à seulement 13 euros. L’Arjel a mis fin à ce jeu organisé par un couple de propriétaires et ce, pour des raisons illégales. Pourtant, ce jeu-concours avait bien été ficelé avec un notaire, un avocat, un huissier mais aussi un banquier.

19000 personnes qui ont payé 13 euros chacune, soit une récolte de 247 000 euros au total pour les propriétaires, ont joué à ce jeu-concours pendant 10 jours afin de tenter de gagner cette maison estimée à 2 millions d’euros. Le couple va tenter un dernier recours auprès de l’Arjel, mais à notre avis, elle campera sur ses positions.

⇒ Portugal jeux d’argent éditeur Play’n Go : c’est fait ! L’éditeur de machines à sous Play’n Go a reçu l’aval des autorités portugaises des jeux d’argent en ligne afin de proposer son catalogue de slots incontournables. La panoplie des jeux Play’n Go sera intégrée en premier lieu sur le site PokerStars, agréé au Portugal.

A noter que Play’n Go compte bien suivre la cadence infernale de Netent en matière de nouvelles slots pour 2019. En effet, Play’n Go entend bien rivaliser avec Netent avec 40 nouvelles slots pour 2019. Netent s’était limité à 35 ! Parfait, les joueurs profiteront de cette concurrence effrénée entre eux !

⇒ France jeux d’argent FDJ : la loi Pacte a été actée le Jeudi 09 Avril. Parmi les différents textes de la loi Pacte, on y trouve comme prévu la privatisation de la FDJ. L’Etat Français cédera donc 52% de ses parts. L’entrée en bourse de la FDJ est prévue avant l’automne 2019.

Lors de l’introduction en bourse de la FDJ, une partie des actions serait réservée aux salariés de la FDJ.

⇒ Danemark jeux d’argent Quickspin et Playtech : l’éditeur de machines à sous Quickspin, propriété du géant Playtech, pourra proposer ses slots en ligne aux joueurs danois grâce à 2 partenariats signés avec les casinos en ligne agréés au Danemark, à savoir Betsson et Nordicbet.

⇒ Pays-Bas jeux d’argent amendes à 2 casinos en ligne : l’autorité néerlandaise des jeux d’argent en ligne (Kansspelautoriteit – KSA) a infligé le 08/04 une amende de 450 000 euros à la société Onisac Ltd, basée à Gibraltar et propriétaire du site renommé Casino.com. Motif : avoir proposé des jeux de casino sur son territoire sans licence.

C’est la deuxième fois que l’autorité hollandaise sévit envers les sites de casinos en ligne non agréés. Le casino bien connu Casumo, basé à Malte, en a déjà fait les frais : 310 000 euros le 1er Avril… et ce n’était pas un poisson !

Concernant le site Casino.com, non seulement il récolte une amende mais en plus, pour bénéficier d’une licence s’il le désire, il devra attendre 2 ans de plus que les autres sites de jeux pour l’obtenir, soit en 2023.

⇒ Italie jeux d’argent casinos en ligne : le chiffre d’affaires des mises dans les jeux de casino en ligne agréés en Italie s’est monté à 206 millions d’euros au 1er trimestre 2019. Une hausse de 19.8% a été enregistrée au mois de Mars.

Le 1er casino en ligne en Italie en chiffre d’affaires est PokerStars. Lottomatica (équivalent de la FDJ) arrive en 3ème position.

⇒ Portugal jeux d’argent taxes : l’EGBA, organisme et lobbyiste européen des opérateurs régulés de jeux d’argent en ligne, incite avec intensité l’autorité des jeux en ligne portugaise à revoir son système de taxes sur les opérateurs agréés. En effet, 75% des joueurs portugais jouent encore actuellement sur des sites de jeux non agréés par l’autorité de régulation portugaise.

Compte tenu de cet échec cuisant, l’autorité est en cours de réflexions depuis 1 mois sur sa structure de taxes envers les opérateurs agréés qui sont à ce jour, aucunement compétitifs face aux sites de jeux d’argent non licenciés au Portugal.

⇒ Australie jeux d’argent dette de jeu : le casino australien Star Gold Coast situé dans le Queensland a entamé une procédure afin de recouvrir une dette de jeu de plus de 26.5 millions d’euros. Ce montant astronomique a été contracté par un homme d’affaires de Singapour, Wong Yew Choy.

Celui-ci n’a pas honoré son chèque en blanc effectué au casino pour le motif suivant : trop d’erreurs récurrentes de la part des croupiers dudit casino lors de ses sessions de jeu au baccarat.

La direction du casino a confirmé à l’homme d’affaires les erreurs du personnel par écrit et afin de se faire pardonner de l’incompétence de ses croupiers auprès de Wong Yew Choy, a rallongé sa ligne de crédit en tant que joueur VIP. Or, les erreurs se sont encore répétées lors des sessions suivantes…

⇒ Royaume-Uni jeux d’argent casinos en ligne : des nouvelles réglementations entreront en vigueur le 7 Mai dans le secteur des casinos en ligne agréés au Royaume-Uni. Les machines à sous gratuites seront interdites aux mineurs et à cet effet, les opérateurs devront vérifier l’âge des nouveaux joueurs inscrits avant de jouer et non après comme c’est le cas dans de nombreux pays.

⇒ Canada Québec jeux d’argent loterie : un couple de retraités québécois a eu chaud ! En effet, passé le 5 Avril 2019, leur ticket gagnant de loterie devenait caduque. Et c’est par hasard, presque 1 an après sa validation, que le couple a retrouvé son ticket de Loto gagnant représentant la somme de plus de 660.000 euros et acheté pour la Saint-Valentin de 2018.

Urgemment, leur petit-fils devait rendre une leçon sur le sujet du Japon et c’est en cherchant un livre sur le Japon dans sa bibliothèque, que la grand-mère retraitée a retrouvé le fameux ticket de loterie perdu à l’intérieur de ce livre ! C’est quand même bizarre la vie !

⇒ Suède jeux d’argent législation 888 Casino : afin de se conformer avec la nouvelle législation qui concerne les jeux d’argent en ligne, 888 Casino, agréé par les autorités suédoises, a mis fin à son offre de bienvenue de 50 tours gratuits sur une machine à sous Netent.

Désormais, les free spins et les bonus sans dépôt casino sont interdits en Suède.

⇒ France jeux d’argent FDJ : la FDJ a été condamnée une fois de plus par le Tribunal de Grande Instance pour non paiement d’un gain à un joueur. Les faits : un parieur a effectué un pari sur ParionsWeb, le site de paris sportifs de la FDJ. Il a misé sur des rencontres sportives à hauteur de 1414 euros avec une cote de 5/1.

Comme son pari s’est révélé exact, son gain s’est élevé à 5797.40 euros. Or, pour motif d’erreur manifeste, la FDJ a refusé de payer le gain. Elle a simplement remboursé les 1414 euros au parieur. Celui-ci a donc porté l’affaire au Tribunal de Boulogne-Billancourt et la FDJ a été condamnée à payer le gain au joueur.

⇒ Chine jeux d’argent illégaux : la 2ème puissance économique mondiale mène un combat anti-gambling sans merci envers ses citoyens qui s’adonnent à des jeux d’argent illégaux. Dans ce domaine, tous les jeux d’argent sont interdits, qu’ils soient en ligne ou physiques (sauf à Macao).

A cet effet, la Chine a mis en place des milliers de drones afin de repérer les maisons illégales de jeux. Les sanctions sont à l’image de cette dictature : un joueur qui participera à des jeux d’argent écopera de 3 ans de prison ferme et quant à l’opérateur, ce sera 10 ans de prison.

⇒ France jeux d’argent législation : et voilà de quoi rester pantois grâce à un article paru sur La Dépêche.fr le 06/04/2019 ! Selon le groupe Tranchant, propriétaire de 20 casinos sur le territoire français, la FDJ qui sera bientôt privatisée pourrait proposer des machines à sous puisqu’elle en a tout à fait le droit compte tenu de son statut.

Romain Tranchant est très inquiet du flou qui règne au sujet de la privatisation de la FDJ. Selon lui, il a demandé à plusieurs reprises des précisions à ce sujet et il s’avère que le silence est d’or de la part de l’Etat

⇒ France jeux d’argent Casinos Barrière : incroyable ! N. Sarkozy, ancien Président de la République et à l’origine de la loi votée en Mai 2010 sur les jeux d’argent avec son compère E. Woerth, se retrouve désormais au Conseil d’Administration du groupe des Casinos Barrière

On aura tout vu ! Surtout avec les casseroles que N. Sarkozy se trimbale depuis des années. Comme quoi, la légalisation des jeux de casino en ligne est assurément politique.

⇒ Japon jeux d’argent : en 2018, les casinos en dur ont été légalisés au Japon. Le premier casino verra le jour en 2020 / 2021. Cependant, la loi japonaise sera très stricte (sauf pour les touristes) pour les joueurs japonais, réputés gros joueurs.

En effet, afin d’éviter l’addiction aux jeux, le texte de la loi prévoit que l’entrée des japonais dans les casinos sera payante, soit 48 € par joueur. Le texte prévoit également un maximum de 10 entrées maximum par mois et par joueur.

⇒ France jeux d’argent escroquerie : 1 an de prison avec sursis et 2 ans de mise à l’épreuve pour un employé de la banque Crédit Agricole. C’est sa sentence pour avoir volé 150.000 € entre 2014 et 2015.

Il avait accès à la caisse et aux distributeurs de billetsFin mars 2019, le Tribunal lui a impliqué une interdiction de jeux d’argent. En effet, la somme qu’il a dérobé a été dilapidée dans les paris sportifs et les parties de poker.

⇒ France jeux d’argent addiction : selon la dernière enquête de l’Observatoire des Jeux, organisme gouvernemental, le nombre d’accrocs aux jeux se monte à 1.2 million. Parmi ces joueurs, seuls 2% (24 000) ont engagé une thérapie pour se soigner. Le nombre d’accrocs aux jeux en ligne s’élève à 17%, soit près de 205 000 joueurs.

⇒ Belgique jeux d’argent Betsoft : désormais, le catalogue de tous les jeux Betsoft (machines à sous et jeux de table) sera disponible sur le casino en ligne agréé Carousel.be, en ligne depuis 2012.

⇒ USA jeux d’argent Netent : après ses machines à sous (et l’ensemble de ses autres jeux de table) approuvées dans l’Etat du New Jersey, l’éditeur de jeux Netent s’est vu attribué une autre licence dans l’Etat de Pennsylvanie.

C’est le 2ème Etat Américain qui légalise les jeux de casino en ligne. Et la Pennsylvanie, c’est 13 millions d’habitants et le 5ème Etat le plus peuplé des USA.

⇒ USA jeux d’argent loterie : le fameux gagnant du Loto Américain, le Mega Millions, est enfin sorti de l’ombre en Mars 2019 pour percevoir son énorme jackpot de 1.5 milliard de dollars, soit 1.335.045. 683,55 milliard d’euros ! La date limite pour toucher son jackpot était le 19 avril 2019.

Le tirage de cette loterie avait eu lieu le 23 octobre 2018. Le gagnant a donc mis plus de 4 mois afin de se faire connaître auprès de la direction du Mega Millions. S’il ne s’était pas présenté, le jackpot aurait été partagé entre tous les Etats Américains comme la loi l’exige.

⇒ France jeux d’argent : suite au projet de la privatisation de la FDJ, les casinotiers de France demandent au gouvernement une clarification du projet. En effet, aucune information ne fuite à ce sujet dans les couloirs…

France jeux d’argent braquage : les quatre marseillais, “auteurs” du braquage du Casino d’Aix-en-Provence (le Pasino Partouche) ont écopé de 20 ans de prison. 40.000 euros plus des jetons de 100.000 euros avaient été dérobés dans une violence terrible dont se rappellent encore les clients : tirs à l’arme lourde dès l’entrée du casino. Les clients joueurs croyaient à un attentat

Ce braquage de cet établissement de jeux d’argent avait eu lieu vers 2 heures du matin le 13 février 2016.

⇒ USA jeux d’argent escroquerie : le Casino MGM Grand de Las Vegas poursuit un joueur de poker canadien pour une dette de jeu de plus de 1.5 million d’euros. Ce qui est contradictoire, c’est que c’est le Casino MGM Grand qui lui a prêté cet argent “pour se refaire”

Un autre joueur canadien, mais de jeux de casino, est poursuivi quant à lui par quatre casinos de Las Vegas pour une dette de plus de 10 millions d’euros.

Pays-Bas (Hollande) jeux d’argent législation : les joueurs néerlandais vont pouvoir désormais jouer au poker, parier en ligne mais aussi aux jeux de casino. Le vote des députés a été validé en début de semaine.

L’autorité néerlandaise, la Kansspelautoriteit (KSA), félicite ce grand pas en avant de la législation hollandaise car les joueurs ne seront plus dans l’illégalité et seront protégés des sites véreux.

⇒ 888 Casino jeux d’argent : Yggdrasil se félicite de la décision de 888 Casino d’intégrer l’intégralité de ses machines à sous. Désormais, les joueurs du Royaume-Uni, du Danemark et de la Suède pourront jouer légalement sur les slots renommées d’Yggdrasil Gaming.

France jeux d’argent : le Casino d’Amélie-les-Bains situé dans les Pyrénées Orientales, en redressement judiciaire depuis plusieurs mois, a été déclaré en faillite par le Tribunal de Commerce. Il est désormais fermé suite à dette trop importante.

A noter que ce casino appartenait à la commune et que dans cette région, la concurrence fait rage puisque d’autres casinos sont aussi sur la sellette…

France jeux d’argent législation : alors que le Sénat avait supprimé en 1ère lecture l’article 51 sur la privatisation de la FDJ, l’Assemblée Nationale a en revanche voté celui-ci aujourd’hui (07/03) en deuxième lecture de la loi Pacte.

Aussi, un amendement a été ajouté à la loi Pacte : les buralistes seront sanctionnés par une amende de 7500 euros en cas de vente de jeux d’argent et de hasard aux mineurs.

Pour notre part, nous pensons que ce nouveau amendement ne sera pas adopté et pour cause, ce texte risque de faire fuir les futurs actionnaires de la FDJ

USA jeux d’argent législation : les Etats américains de l’Iowa et de Virginie ont soumis au Sénat un projet de loi pour la légalisation des paris sportifs, du poker et des jeux de casino en ligne. Les probabilités de légalisation de ces jeux sont à 90%.

Une licence pour un site de jeux sera au prix de 220.000 à 250.000 €.

Suède jeux d’argent législation : l’autorité de régulation suédoise (la Spelinspektionen) est en cours d’enquête envers tous les sites agréés au niveau des bonus attribués aux joueurs. Elle estime que les bonus offerts aux joueurs suédois sont confus et qu’ils peuvent engendrer une addiction.

Elle a déclaré modifier sa loi à ce sujet dans les plus brefs délais.

France jeux d’argent : le groupe Partouche revendique avoir distribué en 2018 plus de 6.5 milliards d’euros aux joueurs. Ce nombre est faramineux et il est dû en très grande partie aux machines à sous progressives Megapot implantées dans les casinos Partouche.

Cependant, le cours de bourse du groupe Partouche reste toujours très fragile.

⇒ USA jeux d’argent législation Netent : la société Netent a obtenu une licence permanente pour ses jeux de casino en ligne par l’autorité des jeux d’argent du New Jersey. C’est la première licence de jeu de casino en ligne pour Netent aux USA.

2 commentaires

  1. Sympa cette page 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quel est le résultat de cette opération ? Votre commentaire sera ensuite en attente d'approbation (sous 1h à 24 h). Patience donc !

fr French
X